Santé

L’acné, le supplice du miroir

On n’a vraiment pas besoin de cela : être défiguré au moment où on va sortir! On avait tellement besoin d’avoir confiance en nous aujourd’hui !

Il faut savoir que ce n’est que normal et que c’est généralement passager.

Sûrement tu ne vois que ce bouton! Projecteur dans ton miroir. Ce jour-là, sors ton joli sourire, il cachera tout le reste ! D’ailleurs quand les amis te regardent, ils voient l’ensemble de ta personne.   

L’acné apparait en général autour de 13-14 ans, mais pas tous les adolescents en sont victimes. Certains gardent leur peau de bébé, d’autres voient quelques boutons sur le nez ou le menton. Et puis il y a les malchanceux qui sont couverts de boutons.

Cette éruption annonce votre puberté au monde entier alors que vous ne tenez qu’à la discrétion totale. Les coupables sont les hormones qui, par leur abondance, déclenchent une production excessive de sébum (une sorte de graisse produite par les glandes sébacées). Le sébum s’accumule sur le visage et bouche les pores de la peau.

Le résultat : un comédon que tout le monde appelle un point noir. Quand le comédon s’enflamme, il donne un bouton rouge, qui peut parfois devenir une pustule quand il a une tête blanche. Attention de jouer avec ! Les boutons noirs que l’on martyrise peuvent vite s’infecter. Ils finissent par disparaître, mais risquent de laisser des cicatrices.

En général, si on n’a que quelques boutons, une bonne hygiène, une bonne eau tonique ou une crème antiacnéique suffiront pour en finir à bout. Dans ce cas-là, un pharmacien peut vous conseiller. 

Si tout le visage est envahi et que l’acné est tenace, il ne faut pas hésiter à consulter un dermatologue. Les traitements sont longs, et il faut généralement les suivre durant toute la puberté, et ils doivent s’accompagner d’une bonne hygiène de la peau. Patience : un traitement n’est efficace que s’il est appliqué strictement !

Pour les cas extrêmement graves, il existe un traitement par voie orale, sous forme de gélules, à prendre tous les jours. Les résultats sont spectaculaires, mais ce traitement doit être suivi au minimum pendant six mois et risque de produire des effets secondaires désagréables (dessèchement de la peau, sensibilité excessive au soleil, migraines).

Cet article t'a plu? n'hésite pas à le partager

Libellé

Commentaires (2)

Tu dois être connecté pour poster un commentaire
  1. iris-kamel Depuis 2 mois

    J’ai pas envie d’en avoir!!? Buerkk!!!!

  2. A dos Depuis 3 mois

    Quel genre d’eau tonique et quand?