Education

Que changerais-tu dans ton école ?

Combien d’entre nous ont un jour rêvé de changer des choses dans notre école…  Internationalement, on voit toujours des nouveautés au niveau des programmes et de la pédagogie utilisée. Des séances de méditation qui remplacent les retenues traditionnelles en Amérique, une école sans devoirs en Finlande et des cours de compassion au Danemark. Des écoles sans personnel pour nettoyer les locaux ni pour servir le manger dans les cafétérias au Japon, et des potagers dans les écoles françaises où les jeunes apprennent non seulement à cultiver les légumes et fruits, mais aussi à les cuisiner et les consommer. Yomkom a posé la question à quelques jeunes libanais:

Plus d’activités artistiques et le passage au numérique

Deux idées revenaient souvent chez la majorité de nos jeunes interviewés : l’importance d’incorporer plus d’activités artistiques et le passage au numérique.

Les arts les déstressent et les aident à mieux travailler tout en développant leur créativité. Danse, musique, dessin, chant, arts plastiques, graffiti…

Le passage au numérique est indispensable : non seulement il fait gagner du temps, il évite les cartables trop lourds et sauve les forêts.

Et les devoirs ?  

Là aussi, ils sont d’accord que « sans devoirs, ce ne sera pas sérieux » (Carine S.). « Mais alléger le programme est une bonne idée » (Aya A, Ali A.)

Leurs aspirations

  • Des cours de psychologie qui « nous aideraient tout au long de notre vie » (Maria W.), accompagnés d’une assistance sociale pour « surmonter les difficultés des jeunes Libanais surtout par les temps qui courent » (Elie D.).
  • Traiter le problème du bullying. « Les matières académiques on en a plein. L’éducation et la sensibilisation contre le bullying » travaillera sur le côté humain de l’élève (Mohammad H.). Un problème qui touche toutes les écoles et qui ne devrait plus être ignoré (Maria W.)
  • Sorties pour découvrir le Liban, mais à but spécifiques (Christèle S.).  « Au lieu d’apprendre la géographie et l’histoire du Liban juste dans les livres, faire des sorties pour mieux concrétiser les idées » (Lareine F. et Céline K.).  « Découvrir et apprendre aux jeunes à profiter de la nature Libanaise par des activités sportives, dont le ski, la plongée sous-marine, les randonnées… » (Elie D.)
  • « Nous avons besoin d’une meilleure orientation professionnelle dans les classes secondaires. J’aimerai avoir la possibilité de faire des stages dans de différents métiers pour m’aider dans le choix des études universitaires. »  (Christèle S.)
  • Théâtre et cinéma, deux activités quasiment inexistantes dans les écoles libanaises mais auxquelles (Carine S.) et (Michelle F.) aimeraient  être initiées.
  • L’écologie a été souvent mentionnée.  « Il faut apprendre aux élèves à générer moins de déchets, à recycler et il faut avoir des panneaux solaires dans les écoles (maria W.) ».
  • L’économie domestique. « Il serait bon de savoir bien calculer le budget domestique. Comment payer les factures et gérer les dépenses et les épargnes. (Elie D.) »
  • La propreté. Comme beaucoup de jeunes se sont plaints du manque d’hygiène dans les écoles, Yomkom leur a posé une simple question. Accepteriez-vous de nettoyer votre école a l’instar des élèves Japonais ?  Les réponses étaient positives « si les outils sont fournis et si on leur apprenait comment s’y prendre » (Carine S., Alaa M., Mohammad O.
  • Cours de secourisme et prévention contre les catastrophes (Christina S.), cours de couture (Paméla S.), des matières pratiques et utiles tout au long de leurs vies.
  • « Nous vivons sur une même planète. J’aimerai apprendre à propos des autres cultures (Christina S.)
  • Plus d’heures de laboratoire (Christèle S.), « diversité dans les cafétérias et une nurse professionnelle qui aurait une autre solution que le cube de sucre à la menthe pour tout guérir » (Carine S.)
  • « Il faut rendre nos écoles plus jolies et agréables, avec des fleurs et des espaces verts » (Aya H.)
  • « La lecture sauve des vies. Il faut nous apprendre à lire dès notre petit âge et lui consacrer du temps » (Pamela S.)
  • « Créer une communauté inter-scolaire, l’échange sera bénéfique à tout le monde » (Maria W.)

Beaucoup d’idées, certaines sont excellentes, presque toutes faisables. Et vous, qu’en pensez-vous ? Proposez-vous autre chose?  Réclamez-vous des dispositifs qui ne reçoivent pas l’attention nécessaire dans votre école ?

N’hésitez pas à les partager avec nous !

Postez vos opinions sur Yomik Yomak, ou dans la case commentaire à la fin de l’article.

Cet article t'a plu? n'hésite pas à le partager

Commentaires (0)