Education

Les dernières nouvelles du Brevet

Finies les épreuves du brevet libanais pour l’an 2019 ! Et voilà que les élèves, après avoir vécu une nouvelle expérience, attendent les résultats. Mais un grand nombre d’élèves n’a pas pu passer son brevet.

Un jour avant le lancement des épreuves du brevet, un grand nombre d’élèves, accompagnés de leurs parents, ont manifesté devant le bâtiment du Ministère de l’Education. Selon les sources du ministère, certaines écoles ont omis de présenter les listes des noms des élèves, alors que d’autres n’ont même pas de permis légal. Mais selon les parents et certains directeurs de ces écoles, ceci n’est pas vrai. Jusqu’à présent, la vraie raison du problème de la veille des examens officiels du Brevet est encore floue. Et comme d’habitude, les petits sont victimes des conflits des grands.

Après la diffusion de cette nouvelle et le début des grèves devant le ministère de l’éducation, le ministre Akram Chehayeb a déclaré : « Ces élèves qui n’ont pas reçu de convocation pour les épreuves du Brevet à cause de la défaillance de leurs écoles à présenter les listes de leurs noms présenteront leur brevet à la seconde session». En conséquence, les citoyens ont dénoncé par le hashtag #يا_شهيب_اعط_الترشيحات qui s’est propagé sur twitter, la prise à la légère des droits et du destin des élèves, ainsi que le fait de leur incomber la responsabilité d’un crime qui n’est pas le leur. Ils ont demandé au ministre de l’éducation de donner aux élèves leurs convocations afin qu’ils puissent exercer leur droit de se présenter aux examens comme tous les autres élèves.

Mis a part les raisons de ce problème, et la part de responsabilité qui incombe à chacun, est-il logique que le droit basique et évident, qui est celui du droit à l’éducation, soit ôté à ces élèves ? Est-ce raisonnable que les parties concernées ne trouvent pas vite une solution pour éviter le tort moral fait aux étudiants ?

Yomkom s’est enquéri sur la possibilité de présenter une demande en candidat libre au Brevet (sans être inscrit dans une école), comme c’est le cas dans d’autres pays. Quelles en sont les conditions au Liban ?

-Premièrement, seulement un élève, ayant échoué au brevet, peut présenter un certificat venant du département des examens officiels, sinon la convocation à la première session du brevet.

-Deuxièmement, une personne ayant dépassé son 18ème anniversaire au début de cette année scolaire (né en 2001 ou avant) peut présenter une demande libre.

Et dans les deux cas, une demande libre au Brevet ne peut être présentée que par la personne concernée directement, ou par l’un de ses tuteurs.

Dans cette vidéo, quelques étudiants racontent leur expérience du Brevet.

Quant aux résultats, on s’attend à les avoir à la fin de cette semaine. Tu pourras les voir sur MEHE, une application proposée par le ministère de l’éducation, juste à leur sortie. Cette application est disponible sur le Link :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.everteam.mehe

 

Cet article t'a plu? n'hésite pas à le partager

Commentaires (0)

Tu dois être connecté pour poster un commentaire