Lifestyle

Les 3 films les plus visionnés pendant le confinement

Selon une étude menée en Amérique, visionner des films et des séries a augmenté de 60% pendant le confinement. Disney Plus, la chaîne qui fournit un contenu payant pour les films, a annoncé que ses abonnés ont atteint 50 millions, soit une augmentation de 22 millions d’abonnements pendant le confinement. Pour Netflix, la valeur de ses actions à la bourse mondiale a atteint un taux sans précédent. De nombreux faits … un résultat … la majorité des gens passent leur confinement à regarder des films et des séries ! Yomkom a questionné 20 personnes sur les films et séries qu’ils avaient regardés et sur ce qu’ils en pensaient.

1- Miracle dans la cellule numéro 7

19 personnes sur 20 ont regardé ce film Turque, et voici ce qu’elles en pensent. Lynn dit : « Ce film m’a beaucoup fait pleurer, mais c’est génial. » Alors que Ward dit : « le film touche le cœur, il ne peut pas être vu sans pleurer, les acteurs sont géniaux et l’histoire l’est aussi. » Et pour Lareine : « C’est le meilleur film que j’ai jamais vu, c’est tellement touchant et j’ai beaucoup pleuré!» Quant à Jenny, elle dit : « Ce film est super merveilleux, très impressionnant. » Chloé de son coté dit : « Il est vrai que tout le monde parle de ce film, mais je ne l’ai jamais vu, je ne suis pas intéressée par son histoire, et je préfère ne pas voir les films tristes pendant cette période. » « Le film montre l’injustice, l’innocence et l’équité », explique Elie. (il a aussi parlé de la fin mais on ne va pas vous le spoiler!)

Selon les statistiques de « Netflix » dans le monde arabe et en Europe, notamment en France et en Espagne, « Miracle dans la cellule numéro 7 », avec la star turque Aras Bulut Anemli et la jeune fille Nisa Sofia (neuf ans), était le film le plus regardé ce mois-ci. Le film a eu son grand succès après sa diffusion sur « Netflix” bien qu’il soit resté dans les cinémas turcs pendant des mois, et qu’il soit disponible sur certains sites sur Internet. Et ce n’est qu’a ce moment-là que les réseaux sociaux en ont tous parlé.  Dû peut-être à sa diffusion pendant la période de confinement dans le monde entier en raison de l’épidémie du Coronavirus. Il a touché le cœur des téléspectateurs avec son histoire poignante tirée d’un film coréen de 2013, qui portait le même nom.
Le film commence en 2004, au moment où la peine de mort a été annulée en Turquie, avec la fille d’Aruva (Memo dans le film) qui est devenue une jeune femme et qui écoute la déclaration d’abolition de la peine de mort. Elle se souvient alors de son village lorsqu’elle était enfant et du crime duquel son père a été injustement accusé et condamné à mort. En faisant pleurer tous ceux qui l’ont regardé, ce film est entré dans le top 10 de Netflix en Amérique du Sud (l’Argentine, le Mexique, le Paraguay, le Chili, le Venezuela, le Brésil et la Colombie), en France, en Espagne, en Grèce, au Maroc, au Qatar, dans la République dominicaine, et en Roumanie.

Vous pouvez voir la bande annonce du film ici.

 2- La quatrième partie de la série « La Casa del Papel »

18 personnes sur 20 ont regardé cette série. « J’attendais avec enthousiasme la quatrième partie, et j’étais heureuse qu’elle soit sortie pendant la période de confinement, et j’ai pu la regarder en deux jours seulement », explique Jenny. « Lorsque la quatrième partie est sortie, je l’ai vue en une seule journée, car je la trouve tellement intéressante et parce que j’ai beaucoup de temps libre », explique Lareine. Quant à Michèle, elle est aussi a visionné tous les épisodes en une seule journée et a dit : « C’est différent de toutes les autres séries, car il contient à la fois du romantique, du comique et plein d’action. » Ward dit que la série est très belle et a une réputation mondiale, et elle ajoute : « Pour être franche, le jour de la sortie de la quatrième saison, presque tous mes amis en parlaient et j’ai été surprise de savoir qu’ils ont terminé toute la saison en un seul jour. Personnellement, j’aime regarder un ou deux épisodes par jour pour mieux les apprécier. »

Le monde entier attendait la sortie de la nouvelle saison de la série « La Casa del papel  » ,le hashtag #MoneyHeist4, était en tête de la tendance mondiale sur Twitter, le jour même de la sortie de la série le 3 avril 2020. Selon les statistiques de « Netflix », la série était en tête de liste mondiale des séries les plus regardées sur « Netflix » le jour de sa présentation, pour retomber en deuxième position dans un certain nombre de pays le deuxième jour.

3-Room

13 personnes sur 20 ont regardé ce film et leur opinion se lit comme suit : « J’ai lu le livre il y a plus d’un an, et c’est pour cela que j’ai décidé de regarder le film pendant le confinement. J’ai aimé le livre plus parce qu’il contient plus de détails. » Quant à Jenny, l’amie de Lynn qui a regardé le film sur  recommandation de sa copine, dit : « je n’ai pas trop aimé ce genre parce qu’il y a beaucoup de scènes tristes. » Chloé pense que « le film est magnifique, et j’ai tellement apprécié qu’il ressemble à notre condition actuelle, bien sûr pas à 100%, mais je peux vraiment comprendre ce que ressent Jack, l’enfant pris au piège dans une petite pièce ».

Le film se déroule dans une pièce à quatre murs qui ressemble à une maison normale, avec un coin cuisine, une baignoire, une table à manger, une vieille télévision avec des images intermittentes et une fenêtre qui permet à ses résidents d’observer la progression du jour et de la nuit. Jack, l’enfant de cinq ans, et sa mère vivent dans la pièce. Cette chambre représente le monde de Jack qui n’en a connu aucun autre depuis sa naissance et qui n’en est jamais sorti. Après son cinquième anniversaire, sa mère décide de lui dire la vérité qu’elle a été kidnappée et emprisonnée dans cette pièce depuis sept ans, qu’elle lui a donné naissance deux ans après et qu’il y a tout un monde hors de cette chambre dont il ne sait rien…

Vous pouvez voir la bande annonce du film ici.

 

Cet article t'a plu? n'hésite pas à le partager

Libellé

Commentaires (0)