Société

Connaissez-vous l’origine de ces noms de villes ?

Le Liban a toujours été réputé pour ses mélanges contrastés, que ce soit en raison de la cohabitation de différentes religions et ethnies ou encore pour ses étranges mixtes linguistiques que l’on condense avec brio dans nos phrases. (Quelque chose like this ya3né !) Mais saviez-vous que le pays lui-même est un véritable patchwork historique ?
Beyrouth, Tripoli, Byblos… On emploie ces noms sans vraiment chercher plus loin, pourtant vous seriez étonnés de savoir quelles origines et significations diverses ils ont. Voici une occasion de ne plus voir ces villes de la même manière !

Tout d’abord, commençons par notre mère la capitale :

Beyrouth : Origine phénicienne, de l’ancien mot « Be’rot » qui signifie « Puits ».
Ce nom lui a été donné en raison des nombreux puits d’eau douce souterraine qu’elle abritait.

Tripoli : Origine grecque, anciennement Tripolis, qui veut dire « trois cités ».
Nommée ainsi en raison de sa séparation en trois parties distinctes par les commerçants venant de Sidon, d’Aradis et de Tyr.

Baalback : Origine syriaque-araméenne. Ba’al Beka signifie : « Le Seigneur de la Vallée ».
Sous l’Empire romain, la ville se nommait Heliopolis, « La cité des Lumières ».

Sidon, Saida : Origine grecque, et veut dire « Pêche ».
On peut penser que l’origine de son nom provient de sa côte fertile ou de son port, mais ça remonte à bien plus loin. D’après la Genèse, Sidon aurait été fondée par Tsidone alias Sidon en hébreux, qui se trouve être le petit-fils de Noé.

Tyr, Sour : Origine phénicienne. « SR » et signifie « Rocher ».
Dans l’Antiquité, la ville était composée d’une partie insulaire et l’autre continentale. La ville insulaire était située sur un rocher, d’où son nom.

Nabatiyeh : Origine arabe qui vient des Nabatéens, un peuple de l’Antiquité.

Zahlé : Origine syriaque et signifie « la Place qui bouge » ou encore « Glissante ».
Les glissements occasionnels qui se produisaient sur les collines autour de la ville sont probablement à l’origine de son nom.

Ehden : Origine araméenne : signifie : « La base de la montagne ».
Sa position géographique est certainement à l’origine de cette appellation, néanmoins certains historiens pensent qu’il y a une autre origine possible à cela. En effet, si on découpe étymologiquement le mot « Ehden » en grec, le préfixe désigne « Adon, Adonis » qui veut dire « Seigneur » accouplé au suffixe arabe « Hdn » qui signifie « calme et fertilité ».

Bcharré : Origine phénicienne qui vient de « Bet Ishtar », « La Maison d’Ishtar ».
Ce nom lui aurait été donné par les Phéniciens qui à l’époque vénérait la déesse Ishtar.

Et enfin, Tannourine : Origine araméenne-syriaque dont le sens équivaut à « Petits fourneaux ».
Ce nom vient du fait que la géographie de la ville ressemble au convexe d’un four de l’époque, qu’on appelait « Tannoor ».

Araméen, syriaque, cananéen, phénicien, grec et j’en passe ! Autant d’empreintes qui ont marqué l’histoire du Liban et qui sont encore présentes dans notre quotidien. Je n’ai mis qu’un échantillon dans cet article. Beaucoup d’autres régions, villes et villages ont des noms tout aussi intéressants!

Restez curieux quand vous passez par l’un d’eux, et n’hésitez pas à partager vos découvertes !

Cet article t'a plu? n'hésite pas à le partager

Libellé

Commentaires (2)

Tu dois être connecté pour poster un commentaire
  1. Yomkom Depuis 3 semaines

    Bonjour Nour, Yomkom voudrait te féliciter pour ce très bel article que tu as écrit! Bravo d’avoir pris l’initiative d’écrire, et du choix que tu as fait. Nous t’encourageons vivement à continuer. Tu peux aussi rentrer sur twitter voir la quantité de réactions que l’article a eu.

    • Nour Bakhos Depuis 3 semaines

      Bonsoir! Merci beaucoup pour votre retour, sachant que c’est une première pour moi ça m’a fait chaud au cœur de voir l’article publié et les réactions sur Twitter ! J’ai hâte d’en écrire d’autres qui seront à la hauteur j’espère!