Actu

L’Indépendance en héritage aux SSCC

Bikfaya, le Sérail | Moment fort pour les élèves des SSCC, chaque année, sous une thématique différente et d’actualité, les collèges célèbrent l’indépendance du Liban en invitant des experts qui décortiquent la thématique et ouvrent les horizons devant ces jeunes élèves.

Forger des esprits critiques et des citoyens avisés et démocratiques semblent être les objectifs principaux du Collège des Sœurs des Saints Cœurs.

Autre temps, autre lieu mais pour célébrer cet événement 75 ans plus tard, cette année les élèves de Terminale ont rencontré les petits-enfants de quelques-uns des hommes de l’Indépendance, de Sabri Hamadé représenté par son fils Ali, à Béchara El Khoury à travers son fils Malek, à l’Emir Majid Arslan représenté par sa bru l’émira Hayat,  Hamid Frangieh était représenté par la petite fille de son frère le président Sleiman Frangieh , Lamia Rassi, Camille Chamoun par son petit-fils Karim et Nicole Gemayel, qui accueillait cet évènement au Sérail de Bekfaya, représentait son grand-père Pierre.

Photo de groupe, les élèves des SSCC avec les héritiers et le président Gemayel.

Etaient présents l’ancien président de la république Amin Gemayel, la mère supérieure des SSCC sœur Daniella Harrouk, les directrices respectives des Saints Cœurs Sioufi et Ain Najm, Sœur Hélène Richa et Sœur Nawal Akiki, et l’orchestratrice de cette belle journée Dani Obeid.

Les élèves ont pu saisir les expériences personnelles de ces personnages, poser leurs questions très légitimes et opportunes et vivre cette journée à travers les yeux des héritiers témoins.

Sublime cadre du sérail

Donner l’occasion aux jeunes de s’imaginer avec ces hommes à travers des témoignages vivants et de se mettre dans leur peau était le moment fort de cette journée.

Au Sérail de Bikfaya jusqu’au 30 Novembre, il y a une exposition sur l’histoire du drapeau libanais ou l’on peut voir les photos du premier drapeau, son historique ainsi qu’une collection de peintures qui symbolisent l’esprit de l’indépendance.

Cet article t'a plu? n'hésite pas à le partager